Les salaires des métiers agricoles de nouveau revalorisés dès le 1e avril.

En octobre dernier, le salaire minimum de croissance (Smic) a connu une revalorisation de 2,2 % ce qui a engendré de nouvelles négociations des salaires pour les salariés agricoles.

Nouvelle revalorisation

La FNSEA, la FNCuma et cinq organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, CFTC et CGC) avaient donc conclu d’un avenant à la convention collective de la production agricole et des Cuma, signé en septembre 2020 afin d’augmenter le tarif horaire des salariés en passant de 10,25€ à 10,48€ pour le premier pallier.

En raison d’une nouvelle revalorisation du Smic au 1e janvier 2022, les partenaires sociaux ont une fois de plus modifié l’annexe 1 de la convention collective nationale contenant la grille des salaires composée de 12 paliers.

En moyenne l’augmentation équivaut à un peu moins de 1 %. Par exemple, le premier parlier passe de 10,48€ à 10,57€, le sixième de 12,03€ à 12,15€.

Entrée en vigueur

L’arrêté convenant de cette négociation a été publié le 22 mars au Journal officiel. Ainsi, comme convenu dans la convention collective, il entre en vigueur “au premier jour du mois civil suivant la parution de son arrêté d’extension au Journal officiel”, soit le 1e avril 2022.

En raison de l’évolution du coût de la vie et du contexte géopolitique, les syndicats FNSEA, FNCuma, CGT, CFDT, FO, CFTC et CGC ont prévu de se rencontrer à nouveau en juillet afin d’étudier une nouvelle évolution de cette grille des salaires.

Pour toute question relative à la mise en place de cette grille, le service juridique de la FDSEA se tient à la disposition des exploitants ariégeois.

C.L. pour FDSEA et JA09