L’arrêté ministériel du 3 août 2023 reconduit la liste des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts avec toutefois quelques modifications.

La liste des espèces d’animaux classées ESOD en Ariège est la suivante: Renard, Fouine, Martre et Corneille noire sur l’ensemble du département et la Pie bavarde sur les communes de la plaine et des coteaux d’Ariège.

Le pigeon ramier ou palombe (Columba palumbus) est une espèce commune de la famille des colombidés qui peut causer des dégâts aux cultures en période sensible (semis de printemps et récoltes des cultures oléo-protéagineuses et semis de maïs).

Dans le département de l’Ariège, un arrêté préfectoral annuel classe le pigeon ramier comme « susceptible d’occasionner des dégâts » sur les communes en zone de plaine.

Dans ce cadre-là, en cas de dégâts avérés sur les cultures et dès lors qu’il n’existe aucune autre solution satisfaisante telle que la mise en place préalable de dispositifs d’effarouchement, des destructions de pigeons ramiers peuvent intervenir :

• du 1er juillet au 31 juillet 2023 : sur autorisation préfectorale ;
• du 21 février 2024 au 31 mars 2024 : sur autorisation du détenteur du droit de destruction ;
• du 1er avril 2024 au 30 juin 2024 : sur autorisation préfectorale.

La démarche suivante permet de solliciter une autorisation préfectorale.

Une démarche simplifiée

Pour effectuer la démarche, il faut se rendre sur :

La demande peut également être adressée par mail à la direction départementale des Territoires de l’Ariège à l’adresse suivante : ddt-bio-for@ariege.gouv.fr.

La demande précisera la période d’intervention (durée maximum 15 jours), la commune, le lieu-dit, les parcelles cadastrales (ou îlots) et les cultures concernées, et la désignation du bénéficiaire de l’autorisation.

Pour information, la destruction à tir du pigeon ramier est autorisée uniquement dans ou à proximité immédiate des cultures de maïs et d’oléo-protéagineux, c’est-à-dire à l’aplomb ou en direction des cultures.

  • Le pigeon ramier peut être détruit à tir, à poste fixe matérialisé de main d’homme.
  • Le tir dans les nids est interdit.
  • Le piégeage du pigeon ramier est interdit.
  • Les tireurs devront se poster dans les 10 mètres autour des terrains concernés.

Arrêté préfectoral