Le projet collectif « Eau Ariège » a organisé un temps de sensibilisation pour tous à l’occasion de la journée mondiale de l’eau grâce à ses partenaires.

Le projet « Eau Ariège » a pour objectif d’accompagner et de sensibiliser les citoyens aux bons usages de l’eau grâce au concours de nombreux partenaires départementaux parmi lesquels le SMDEA, le conseil départemental, les divers syndicats de rivière du département, la fédération départementale de pêche, EDF ou encore la chambre d’agriculture de l’Ariège.

À l’occasion de la journée mondiale de l’eau, le 22 mars, l’ensemble des collaborateurs ont investi le groupement scolaire Lucien Goron à Foix où divers stands thématiques ont été installés.

Vers les enfants

Au programme de cette journée, une matinée dédiée aux élèves des sept classes de l’école répartis en 18 groupes. Chacun d’entre eux ont pu découvrir quatre des 12 structures présentes et visiter la station d’épuration de Vernajoul.

Parmi les stands se trouvaient celui des syndicats de rivière qui présentait leurs actions sur les cours d’eau mais aussi celui de la chambre d’agriculture partagé avec les haies ariégeoises où la question de l’eau dans l’agriculture a été abordée.

Afin d’adapter leurs propos, les intervenants avaient prévu plusieurs animations pour les enfants que ce soit par le biais de jeux ou de maquettes.

Ainsi par exemple, EDF hydro Aude-Ariège expliquait le travail effectué par l’entreprise grâce à une modélisation d’un barrage et d’une rivière mais également à des vidéos adaptées aux enfants.

De son côté, l’association Migado, qui gère et restaure les espèces piscicoles migratrices, avait rapporté un aquarium contenant de jeunes saumons afin de présenter leur anatomie mais surtout leur parcours migratoire grâce à une banderole représentant le territoire des rivières à la mer.

Parole de jeunes

Une animation qui a grandement plu aux élèves. En effet, en fin de matinée, beaucoup d’enfants ont soulevé avoir apprécié ce stand de présentation. Globalement tous ont été intéressés par la matinée.

« Je connaissais déjà certaines choses mais j’ai aimé en apprendre encore plus« , développe Sasha, élève de CM2. Sa camarade Estelle a quant à elle soulevé que la thématique était importante et que cette sensibilisation était nécessaire.

Certain ont regretté de ne pas avoir plus de temps sur chacun des stands afin de mieux comprendre les enjeux de chaque structure.

L’après-midi était quant à elle dédiée au grand public mais aussi à des enfants du Clae Francas Pays de Foix. Les partenaires du projet « Eau Ariège » ont ainsi pu sensibiliser des adultes et d’autres enfants du département.

Une navette gratuite a également été mise en place pour proposer à tous les ariégeois des visites d’une demi-heure de la station d’épuration de Vernajoul en présence des techniciens qui y exercent.

Partenariat signé

La fin d’après-midi s’est quant à elle déroulée à la mairie de Foix, dans la salle Jean Jaurès. À 17h, le projet « Eau Ariège – préservons la ressource » a été présenté à la presse ainsi qu’à une assemblée d’une centaine de personnes.

Il regroupe trois grands objectifs : agir pour les générations futures, sensibiliser les citoyens grâce à des actions concrètes et communiquer grâce à différents moyens et outils.

À travers ces objectifs, diverses actions seront mises en œuvre telles que la mise en place d’ateliers participatifs avec le grand public mais aussi les scolaires, la participation à des actions nationales comme la journée mondiale de l’eau, la journée mondiale de l’environnement ou encore celle des toilettes.

L’ensemble des participants de ce projet ont ensuite signé un partenariat afin d’officialiser leur engagement. Symboliquement, le site internet www.eau-ariege.fr a été lancé ce 22 mars.

Débat d’experts

Cette signature s’est suivie d’un débat public sur le thème « L’eau en Ariège en 2050, une ressource inépuisable ? » auquel de nombreux experts et scientifiques ont pris part :

  • Jacques Richon, Météo-France, responsable du centre montagne des Pyrénées ;
  • David Labat, professeur en hydrogéologie à géosciences environnement Toulouse – Université Toulouse 3 ;
  • Simon Blanchet, directeur de recherche, centre national de la recherche scientifique station d’écologie théorique et expérimentale (SETE – Moulis 09) ;
  • Laurent Garmendia, directeur fédération de pêche de l’Ariège ;
  • Julien Vergne, chargé de projet médiateur scientifique à l’ANA ;
  • Nicolas Pujol, élu de la chambre d’agriculture, référent eau ;
  • Karine Orus Dulac, en charge de l’élaboration du SAGE ;
  • Jean-François Megret, directeur d’EDF Hydro Aude-Ariège ;
  • Jean-Luc Scharffe, adjoint au directeur de l’agence de l’eau Adour-Garonne ;
  • Gilles Domenc, directeur du syndicat des rivières Salat-Volp ;
  • Amélie Bert, directrice technique du SMDEA.

Diverses thématiques ont été abordées telles que le dérèglement climatique, l’eau et l’agriculture, les réserves d’eau ou encore l’eau potable et le dérèglement climatique.

C.L.