Le conseil départemental a lancé une plateforme de référencement à destination des Ariégeois. L’objectif : consommer et sortir à l’échelle locale.

Au cours du confinement, nous avons observé un changement dans le comportement de la population. Ils étaient de plus en plus nombreux à consommer localement. Pour éviter un ralentissement dans cette consommation nous avons lancé le site www.09leboncoin.ariege.fr”, explique Christine Téqui, présidente du conseil départemental.

Ce site internet permet aux commerçants, artisans, restaurateurs, hébergeurs et autres prestataires de services du département de se recenser pour présenter leurs activités. L’idée principale de cette plateforme était de mettre en avant les personnes ayant eu une initiative particulière pendant le confinement ou à la sortie de celui-ci.

Nous pensons par exemple aux divers drives qui ont été mis en place ou aux halles fermières. Ce sont des bonnes idées qui doivent pérenniser. Et notre site internet existe pour les mettre en lumière”, ajoute Christine Téqui.

Un champ de recherche large

Le recensement des entreprises s’organise en plusieurs catégories : agriculteur, maraîcher et agroalimentaire, commerce de proximité, hébergement, loisirs, restauration et services.
Une modération des publications est organisée par nos services pour éviter que des grandes surfaces n’y fassent leur promotion. Nous voulons vraiment venir en aide uniquement aux indépendants”, développe Nicolas Hubert, directeur de la communication au sein du conseil départemental.

La chambre du commerce et de l’industrie, représentée par Josiane Gouze-Fauré, a vivement salué cette initiative. “Économiquement, les commerçants sont très touchés par la crise et le confinement. Le fait de pouvoir être mis en avant via ce site internet est un grand avantage pour eux”, remercie Josiane Gouze-Fauré.

L’artisanat sollicité

Pour le moment, nous n’avons observé que très peu de radiations à la chambre, mais cette observation est tout à fait artificielle puisqu’elle dépend des trésoreries de chaque entreprise. En revanche, nous avons été très sollicités pour des projets de reconversion professionnelle mais aussi pour avoir les contacts d’entreprises de rénovation”, argumente Christian Massat, vice-président de la chambre des métiers et de l’artisanat.

En effet, l’établissement consulaire explique que de nombreux citadins possédant une maison secondaire en Ariège envisageaient de la remettre au goût du jour pour la transformer en résidence principale. “Après avoir passé deux mois enfermés chez eux sans jardin, les gens envisagent la campagne comme lieu de vie et non comme lieu de vacances”, ajoute Pierre Bouche, directeur des services de la chambre des métiers et de l’artisanat.

Voyager local

Le président du syndicat de l’union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) 09, Philippe Huertas, également présent, a déclaré que pour le mois de juillet, la restauration et l’hébergement du département observaient une baisse d’environ 30 % de chiffre d’affaires par rapport à 2019.

Cela peut paraître un peu saugrenu d’encourager les Ariégeois à aller à l’hôtel dans le département mais si on y réfléchit bien ça ne l’est pas vraiment. Une personne de la vallée de la Lèze qui souhaite aller randonner en Haute-Ariège pourrait par exemple réserver une chambre pour une nuit pour vraiment profiter de sa balade. C’est une option à envisager”, étaye Philippe Huertas.

Une plateforme simple

Dans un souci d’adaptation, le conseil départemental a tenu à ce que le recensement soit simple pour les entreprises et associations du département.
Nous avons fait l’essai avec une prestataire ariégeoise. En 15 minutes, son compte était créé, sa page remplie et publiée. La plateforme est très intuitive pour que tout le monde puisse s’y inscrire”, argumente Nicolas Hubert.

Ainsi, toute exploitation agricole ayant un site internet de vente ou faisant de la vente directe peut s’inscrire et s’enregistrer dans la catégorie “Agriculteur, maraîcher et agroalimentaire”.
Pour les consommateurs, l’affichage est proposé de deux façons, soit sous forme de liste avec l’ensemble des contributions sur la même page ou sous forme de carte pour pouvoir situer les activités ou les commerces à proximité de son domicile ou de son lieu de sortie.
Pour encourager d’autres Ariégeois à se rendre dans un lieu, il est également possible de déposer un commentaire suite à une visite.

Et comme le dit si bien Christine Téqui : “Pourquoi aller chercher ailleurs ce que vous trouvez ici ?

C.L.