Le mois dernier, Théa t’a expliqué la différence entre les vaches laitières et allaitantes. Mais revenons plus dans le détail sur les aliments qui sont produits grâce au lait des vaches, des brebis et des chèvres.

Tu manges probablement des yaourts et du fromage tous les jours mais savais-tu que sans le lait des vaches, des chèvres ou des brebis, on ne pouvait pas créer tous ces aliments ?

Le produit le plus fabriqué à base de lait est le fromage puis viennent le beurre et la matière grasse, la poudre de lait comme celle que l’on donne aux bébés, le lait que l’on met sur nos céréales, les yaourts, la crème et d’autres produits.

Source : Cniel

Pour chacun d’entre eux, les méthodes de fabrication varient pour arriver au final à créer des petits suisses, de la tomme de vache ou encore du beurre. Mais tout ce processus se complexifie selon les produits de chaque catégorie. Ainsi on ne fera pas un yaourt à boire de la même manière qu’un yaourt brassé à la fraise.

C’est pareil pour le fromage pour lequel mode d’affinage, c’est-à-dire le temps passé dans une cave pour qu’il vieillisse, sera différent selon si la pâte est molle, pressée, crue ou cuite.

La base, le lait

Tout d’abord, le lait que tes parents vont acheter au supermarché ne sort pas tout droit du pis de la vache pour être mis en brique. Après avoir été récolté, il sera analysé plusieurs fois puis écrémé, c’est-à-dire que l’on va retirer un peu de la matière grasse qu’il contient. Après être remélangé, il sera upérisé.

Pour faire simple, il sera chauffé à une très forte température (environ 145°C) pendant une courte durée puis rapidement refroidit. C’est une méthode souvent utilisée pour certains produits laitiers pour qu’ils puissent être conservés plus longtemps.

Les fromages et les yaourts eux seront créés en mélangeant du lait avec d’autres éléments comme des ferments lactiques qui permettront au lait de s’épaissir et après être transformé. Le lait destiné aux fromages sera aussi mélangé avec de la présure qui va le solidifier et permettre de mouler les fromages.

Une tartine de beurre ?

Pour faire du beurre, il y a deux manières de faire, soit en partant du lait soit de la crème. Avec le lait, il faut bien entendu l’analyser, l’écrémer, le pasteuriser – c’est-à-dire le cuir à une certaine température, le refroidir, ajouter des ferments lactiques, attendre un peu et après le baratter, donc le secouer, le laver et enfin le malaxer pour au final le mettre en forme.

Si on le créé à partir de la crème, il faudra juste ajouter des ferments lactiques, le laisser reposer, le baratter, le laver et le malaxer.

Mais le savais-tu, si tu n’as plus de beurre à la maison, tu peux en créer toi-même avec un petit peu d’énergie. Met du lait dans une bouteille en plastique et secoue la avec énergie jusqu’à entendre quelque chose de dure qui se balade dans la bouteille, environ 15 à 20 minutes selon ton énergie. Il restera un petit peu de lait dans la bouteille mais si tu regardes bien tu auras aussi du beurre que tu peux manger sur une tartine ou utiliser pour faire un gâteau.

Si la fabrication des produits laitiers t’intéresse, tu peux apprendre plein d’autres choses grâce au Cniel, un centre qui s’occupe de la filière laitière en France, qui a créé un site internet exprès pour les enfants : www.pedago.produits-laitiers.com. Et sur lequel tu trouveras des vidéos, des animations ou encore des affiches toutes liées aux produits laitiers.

C.L.