Le CFPPA Ariège-Comminges est le partenaire privilégié de la région Occitanie en Ariège quant au développement de son revenu écologique jeunes.

En avril, la région Occitanie a lancé le revenu écologique jeunes, un dispositif à destination des personnes éloignées de l’emploi souhaitant s’orienter vers un projet professionnel favorisant la transition écologique et le développement durable.

Afin de mettre en place cette initiative en Ariège, elle s’est rapprochée du centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA) Ariège- Comminges qui propose des formations agricoles et forestières à destination d’adultes de plus de 16 ans.

Depuis sa création en avril, 11 stagiaires du CFPPA se sont vus accorder une aide de la région et une quinzaine a son dossier en attente de validation.

Un large éventail de domaines

Outre le domaine agricole et forestier, le revenu écologique jeunes peut être attribué dans le cadre de formations liées au bâtiment, l’industrie, la gestion de l’eau, le traitement des déchets, le commerce et la distribution, le sport et les animations de loisirs, le tourisme et l’hôtellerie restauration mais aussi les activités de service ou l’artisanat.

Ces projets de formation peuvent avoir pour vocation la création d’entreprise ou le salariat dans une entreprise concernée par l’un des domaines concernés par ce dispositif.

Pour être éligible à cette aide, il est nécessaire de répondre à certains critères :

  • Avoir entre 18 et 29 ans ;
  • Ne pas être employé, en formation, en étude ou en service civique au moment du dépôt de dossier ;
  • Souhaiter développer un projet professionnel favorisant la transition écologique et le développement durable en Occitanie ;
  • Accepter de suivre un parcours « revenu écologique jeunes » incluant une formation professionnelle et/ou un accompagnement à l’émergence d’un projet de création ou de reprise d’entreprise.

Différents paliers d’aide

Les aides attribuées par la région sont calculées en fonction du niveau de ressources du bénéficiaire mais également de son âge.

Ainsi, il existe trois paliers différents. Le premier concerne les jeunes de 18 à 20 ans. Ces derniers pourront percevoir une aide complémentaire leur permettant d’atteindre un revenu mensuel de 689€. Ainsi, si une personne de 19 ans bénéficie du contrat engagement jeune de la région Occitanie lui octroyant 500€ par mois, il pourra percevoir 189€ de plus grâce au revenu écologique jeunes si sa formation est éligible.

Pour les demandeurs ayant de 21 à 25 ans, le plafond de revenu est revu à la hausse pour atteindre 849€ mensuels. Enfin pour les personnes de 26 à 29 ans, le maximum sera de 1.000€.

Puis, en complément, ces derniers pourront bénéficier d’un défraiement de leurs déplacements de leur domicile à leur centre de formation. Pour les parents d’un enfant de moins de 10 ans, il est également possible de toucher une aide à la garde d’enfant de la part de la région Occitanie dès leur entrée en formation d’un montant de 250€.

CFPPA, partenaire investi

Pour directeur du CFPPA, Frédéric Vavasseur, cette aide est un réel avantage pour les stagiaires de l’établissement. « C’est un super dispositif qui permet à de nombreuses personnes de rentrer en formation. En ce qui concerne le CFPPA, la majorité de nos formations sont éligibles à cette aide ce qui permet de proposer un large éventail de spécialités sur le département. Parmi nos stagiaires concernées par le revenu écologique jeunes, 80 % d’entre eux sont en formation continue et 20 % sont en apprentissage« , développe-t-il.

Afin d’accompagner au mieux les demandeurs de cette aide, les équipes administratives du CFPPA leur proposent de les accompagner dans la réalisation de leur dossier de demande.

C.L.

Aïwé Torres, stagiaire en BPREA Maraîchage

« Après des études en CAP cuisine, j’ai souhaité me réorienté vers l’agriculture et en particulier le maraîchage. Venant d’Ariège, j’ai grandi entouré d’exploitations agricoles et j’ai souhaité me former dans ce domaine. En effet, nous avons avec mon père pour projet de créer une exploitation maraîchère dans ce département. C’est la raison pour laquelle je me suis orienté vers un BPREA Maraîcher proposé au CFPPA Ariège-Comminges. La plus grosse difficulté en Ariège est de trouver du foncier à un prix abordable. Grâce au revenu écologique jeunes, j’ai accès à un complément de revenu d’environ 170€ qui m’aidera à investir dans la création de mon exploitation. Nous n’avons pas encore choisi de secteur, nous sommes ouverts aux diverses opportunités qui s’offriront à nous bien que nous serons attentifs à la présence de concurrence à proximité. »

Propos recueillis par C.L.

Emilien Coca, stagiaire en BPA Travaux forestiers

« Je souhaite travailler dans le domaine de la forêt depuis longtemps. Après deux années de baccalauréat professionnel gestion des milieux naturels et de la faune, j’ai fait une terminale en baccalauréat professionnel forêt. J’ai souhaité poursuivre ma formation avec un brevet professionnel agricole (BPA) de travaux forestiers. Venant de Castelnaudary, je me suis renseigné sur les formations existantes et beaucoup de personnes du milieu m’ont conseillé le CFPPA Ariège-Comminges en qualifiant cette école comme étant en « haut du panier« . Je me suis donc inscrit ici et c’est grâce à l’équipe administrative que j’ai découvert le revenu écologique jeunes. Par le biais des aides proposées par la région Occitanie, je n’ai pas eu à investir dans mes équipements de protection individuel car ces derniers me sont fournis. Mes frais de déplacement quotidiens entre Castelnaudary et Pamiers sont également pris en charge dans le cadre de ma formation et je bénéficie d’un complément de revenu d’environ 170€ grâce au revenu écologique jeunes. Mon objectif est de mettre cet argent de côté le temps de ma formation, travailler quelques années en entreprise pour par la suite m’installer à mon compte. »

Propos recueillis par C.L.